Voilà pourquoi votre facture d'électricité augmente !

Par Michel Gay

L’électricité augmente de 5,9% à partir du 01 juin 2019 sur votre facture comme le prix du gaz avait augmenté de 7,45% le 01 juillet 2018.

Une hausse supplémentaire de 1% est envisagée pour le 01 août 2019. La faute à qui et à quoi ?

Les énergies renouvelables

Qui paie les milliards d’euros de subventions annuelles engagés pour 20 ans pour « soutenir » éoliennes et panneaux photovoltaïques ?

Vous !

Qui paie les milliards d’euros supplémentaires nécessaires pour alimenter les certificats d’économie d’énergie servant notamment à isoler (plus ou moins bien) les logements pour… un euro ?

Vous !

Qui paie les folies dépensières de certains de nos élus comme, par exemple, des routes solaires inefficaces et ruineuses ?

Vous !

Qui paie pour intégrer dans la facture du réseau de RTE le raccordement de l’immense gabegie (25 milliards d’euros) des éoliennes en mer pour en diminuer artificiellement le coût total ?

Vous !

Le nucléaire a bon dos

Accuser le nucléaire d’augmenter le coût de production d’électricité est un enfumage de première classe alors que, dans le même temps, tous les acteurs (ou presque) qui vendent de l’électricité veulent venir biberonner à sa production bas tarif (42€ par mégawattheure) que leur procure l’accès régulé à l’énergie nucléaire historique (ARENH).

Ils demandent même une augmentation de son plafond (limité aujourd’hui à 100 térawattheures (TWh) sur les 420 TWh d’électricité nucléaire que produit EDF) dans le but de pouvoir concurrencer davantage cette entreprise d’état aux prix… trop bas ! Selon l’expression populaire : « on croit rêver ! ».

La Commission européenne veut niveler les prix de vente de l’électricité… par le haut pour favoriser la concurrence des entreprises danoises et allemandes dont le coût de production est trop élevé ! Le prix de vente de l’électricité dans ces deux pays y est deux à trois fois plus élevé qu’en France à cause… des éoliennes et des panneaux photovoltaïques qu’il faut subventionner !

De plus, les antinucléaires se délectent à chercher par tous les moyens à faire augmenter le coût de production du nucléaire sous des tracasseries diverses en apeurant la population avec des déclarations péremptoires et fausses (Tchernobyl et son « nuage », Fukushima, incidents sans gravité montés en épingle à Fessenheim,…)

La facture va grimper

Oui, notre facture d’électricité augmente avec le soutien financier inconditionnel jusqu’à présent aux énergies renouvelables. Et c’était prévisible depuis 10 ans.

Le pire est à venir car le gouvernement actuel, comme les précédents, ne fait rien pour enrayer la machine infernale de la désastreuse « transition énergétique » fondée sur les énergies renouvelables et soutenue par la loi de transition énergétique pour la croissance verte d’août 2015.

Des députés s’émeuvent (enfin !)

Seuls quelques parlementaires « audacieux » alertés par différents rapports de la Cour des comptes commencent à s’émouvoir de la facture insurmontable pour les Français.

Une Commission d’enquête sur le coût des énergies renouvelables présidée par le député Julien Aubert a été créée en décembre 2018. Les auditions sont en cours jusqu’en juillet 2019.

Les parlementaires découvrent l’ampleur de certains circuits financiers « autonomes » et la profondeur des sables mouvants où disparaissent inutilement par dizaines de milliards d’euros l’argent que les consommateurs paient sur leur factures d’électricité et de gaz, et aussi à la pompe à carburant, et que les contribuables (ce sont les mêmes) paient, en plus, sur leurs taxes et leurs impôts !

Quelqu’un va-t-il enfin mettre fin à cette incroyable mascarade ruineuse pour la France ?

 

Recherche sur le site

Articles récents

© 2016 - 2019 - Vive le Nucléaire Heureux. Conception - Réalisation : Studio Coléo